Alsace (printemps 2005) littéraire

De Entre Amis
Aller à : navigation, rechercher

Accueil > Archives > 2004-2005 > Alsace


du 16 au 23 avril 2005
rédigé par Anne Robidet

Samedi 16 avril, arrivée[ ]

Arrivée et accueil des randonneurs au domaine Saint-Jacques. D’un avis partagé, tout le monde trouve que ici c’est le grand luxe : grand parc, tennis, piscines extérieure et intérieure (que certains apprécieront après les balades), chambres spacieuses et confortables.

Rassemblement des troupes (ou du troupeau) au salon où le chef nous annonce le programme de la semaine : 34 randonneurs vont sillonner les chemins ! Petit déjeuner à 8 heures et départ à 8 heures 45 !

Au repas du soir, nous retrouvons l’ambiance alsacienne : choucroute et vin blanc !

Dimanche 17avril, Mont Sainte-Odile et plaine d'Alsace[ ]

Réveil en douceur par notre chef au son du pipeau.

Nous voilà en route vers le mont Saint Odile à 763 m,la première « montagne » des Vosges aux abruptes falaises de grès rose. Sortie des impers et autres parapluies ! Ce fut une matinée bien arrosée. À travers la forêt, nous découvrons les vestiges du mur païen, enceinte mystérieuse, longue de plus de 10 km, qui laisse une forte impression.

Au VIIe siècle, le duc d’Alsace construisit un premier couvent de femmes dont sa fille, Odile, en devint l’abbesse. De nos jours, c’est un lieu de pèlerinage et de séjour.

Daniel nous conta l’histoire d’Odile, fille du duc d’Alsace Étichon, puis visite du couvent, de la chapelle où reposent les reliques de la sainte.

Chaque année, cet endroit est un lieu de pèlerinage le jour de la Sainte Odile.

Un regret : du haut des terrasses, impossible d’admirer le panorama sur la plaine d’Alsace et la forêt noire pour cause… de pluie !

La route de descente passe devant la source que Sainte Odile fît jaillir du rocher.


Après s’être séché et restauré au domaine, la troupe repart à la découverte du château de Landsberg ou plutôt de ses ruines, sous un temps couvert.


Le soir, à 18 heures 45, assemblée générale, au sous-sol (il est, paraît-il, conseillé d’y ramener son verre…). En effet, pot d’Armel pour son prochain départ à la retraite en juin prochain !

Lundi 18 avril, Strasbourg[ ]

C’est une ville qui met l’âme en mouvement. Goethe

Arrivés au parking, chacun muni de son ticket, les 33 randonneurs envahissent le tram-train qui nous emmène vers le centre de la ville. Après une hésitation sur la route à emprunter (disparition du chef parti en reconnaissance), promenade dans un parc et le long de l’Ill et dans la ville très agréable où tout est fait pour encourager et faciliter l’usage du vélo.

Temps libre, arrivée de Monique qui rejoint le groupe pour la visite guidée de la cathédrale Notre-Dame, magnifique, son horloge astronomique, les rues de la vieille ville,la Petite France autrefois quartier des tanneurs, des meuniers avec ses vieilles maisons à encorbellements et pans de bois… Le tout est un ensemble charmant !

Mardi 19 avril, le chemin des Merveilles[ ]

Lever à l’aube, départ à 8 heures ! « Mais ils sont fous ! Mais ils sont fous ! ces randonneurs du nord ! » En route pour le chemin des merveilles, ces sculptures sur bois et en place qui jalonnent notre circuit en forêt.

Retour au domaine pour le repas.


L’après-midi fut consacrée pour certains à la sortie-dégustation, pour d’autres à la visite d’Obernai.


Le soir, assemblée générale où Quentin reçut sa nomination de « petit chef » et une casquette qu’il ne quittera plus.

Mercredi 20 avril, la cascade du Nideck et les châteaux de Ringelstein et Hoenstein[ ]

Et ils grimpèrent et ils grimpèrent ! Et il plut et il plut !

Tout le monde sous les capes ! Arrêt pique-nique énergétique sous un abri bois gentiment prêté pour permettre de nous restaurer à sec !

Après-midi, le temps se dégage un peu et nous continuons notre escalade vers les ruines des châteaux.

Jeudi 21 avril, la vallée de Munster avec Daniel Adam[ ]

Répartition des randonneurs dans les voitures. En route pour la vallée de Munster où nous rejoignons Daniel Adam, de l’ONF, dans la forêt du coté de Metzéral : découvertes des dégâts de la tempête de 1999, explications des essences d’arbres qui peuplent cette forêt, des parasites des pins et de l’exploitation de la forêt.

Josette cherche son morceau de bois à peindre et Joëlle emmène des écorces d’arbres avec galeries des parasites.

Pique-nique panoramique.


Après-midi visite de Colmar avec Pierre pour certains.

Pour d’autres randonnée avec Daniel qui nous emmène le long d’une cascade.

Chemin caillouteux, chute de Carole — il faut dire que les galets n’étaient même pas bien placés ! Quant à Yvette, qui n’était pas en forme ce jour-là, elle a du vaincre sa peur après plusieurs passages sur des petits ponts au-dessus de la cascade ! Arrivée enfin au lac à 800 mètres d’altitude, ce fut une belle balade !

Et après l’effort… le réconfort !

Puis Daniel nous emmène au musée de la schlitte et des métiers du bois à Muhlbach-sur-Munster. Le musée présente l’histoire des métiers de la forêt à l’époque des bûcherons et du schlittage. La schlitte est un traîneau, chargé de bois, glissant sur des rails en bois et retenu à la descente par un schlitteur qui s’appuie avec son dos contre la lourde charge !


Soirée cabaret : prestation de Michel (poésie) et du groupe (chant « Le p’tit quinquin »)

Le directeur du centre nous a révélé ses talents de conteur et les ados ont passé en revue l’ensemble des vacanciers « ils sont fous ! »

Vendredi 22 avril, le Champ du Feu, le Hohwald[ ]

Enfin le soleil ! grand beau ! Jolie cascade ! Randonnée par les pistes de ski du Hohwald. Le Champ du Feu à 1099 mètres d’altitude, point culminant du Bas-Rhin, nous livre, de sa tour, un immense panorama sur les Vosges, la Forêt Noire et la plaine d’Alsace. Les pentes qui l’environnent sont fréquentés par les amateurs de ski de fond. Nous pique-niquons au sommet. Descente et retour à pied au domaine pour les plus courageux !


Assemblée générale au vin blanc d’Alsace où l’ensemble de Bassée en Balade remercia le chef avec du vin blanc et la femme du chef (qui le supporte) avec une terrine pour lui mijoter des bons petits plats !


Sortie nocturne au village de Borsch avec Pierre ; cette visite se limitera à une visite de cave et dégustation de Tokay et vin rouge d’Ottrott, étant donné l’état de fatigue de chacun ! Bonne nuit !