Anjou et coteaux du Layon (printemps 2007) littéraire

De Entre Amis
Aller à : navigation, rechercher

Accueil > Archives > Anjou et coteaux du Layon

du 21 au 28 avril 2007
rédigé par Florence Dupire


Et oui c’est parti ! Samedi 21 avril, veille du premier tour des élections présidentielles, nous arrivons en fin d’après-midi aux Goulidons, le centre de vacances de Chalonnes-sur-Loire.

Nous sommes accueillis chaleureusement par une coalition du groupe de Rochefort, autour d’un excellent « Coteaux du Layon », vin très typique de la région d’Anjou. Les bonnes habitudes doivent se prendre immédiatement !

Nous sommes un groupe de 24 personnes.

Nous découvrons aussi le confort du gîte et en particulier les douches collectives... Comment va-t-on faire ? Il va falloir s’organiser. Cela ne va pas être facile de gérer autant de promiscuité... Ghislaine s’en souvient encore...

Nous découvrons aussi l’accueil et la gentillesse du personnel du gîte et son service de restauration. C’est sûr, on ne va pas mourir de faim.


Le dimanche 22 avril, après un copieux petit déjeuner, les festivités commencent avec une randonnée de 12 km autour de Chalonnes-sur-Loire. Nous découvrons la campagne environnante ainsi que les vignes, sur lesquelles notre expert Michel est intarissable.

Nous continuons l’après-midi à Murs-Érigné par une balade de 6 à 7 km le long de la corniche angevine et du Louet. Nous passons à côté d’une tour à plomb et finissons par un joli panorama puis un goûter très sympathique chez Véronique et François. Enfin, après un bon repas au gîte, ceux qui le souhaitent peuvent encore se défouler par la sacro sainte balade digestive du soir, jusqu’à la Loire.


Lundi 23 avril, le point de départ de la journée se fait devant le château du Plessis-Bourré, où furent tournés les films « Peau d’âne » et « Fanfan la Tulipe ». Après une balade de 12 km, nous revenons en boucle au château pour pique-niquer dans une ambiance bon enfant. Pendant que Didier et Chantal font les zouaves, Riri fait des envieux en se faisant photographier avec ses 2 groupies : Joëlle et Ghislaine.

A la fin du déjeuner, Jean Luc propose de chanter à la mémoire de Philippe Franck. Tout le monde est très ému.

L’après midi, nous visitons le château du Plessis-Bourré ainsi que son parc où nous immortalisons ce moment par une sympathique photo de groupe.

Nous rentrons aux Goulidons pour célébrer les 81 ans de Renée, qui tient une forme impressionnante. Félicitations Renée !


Mardi matin 24 avril, nous partons pour une boucle de 9 km au départ de St-Aubin-de-Luigné, après avoir visité la mairie, une bâtisse historique accueillant aujourd’hui des expositions artistiques.

Le « circuit des Vieilles Demeures » nous amène à l’ancien château de la Guerche, où nous sommes accueillis par un chien de garde pas comme les autres, mais très efficace... un âne !

La propriétaire actuelle, une artiste passionnée, nous réserve un accueil chaleureux en nous expliquant l’histoire du château et de sa famille. Elle nous amène dans son atelier, situé dans l’ancienne chapelle où trônent quelques unes de ses créations : vitraux, sculptures...

Cette visite inspire quelques artistes du groupe qui y retourneraient volontiers pour un séjour créatif... Pas vrai Chantal ?


L’après-midi, à St-Aubin, nous continuons par la visite de différents vignobles, commentée par notre expert technicien viticole, membre éminent du club de « Rochefort-en-Randonnées ». Nous terminons par une dégustation dans la cave du domaine de Caudy. Un petit festin nous attend pour rehausser les vins de la propriété. On se souviendra, non sans nostalgie, de ses vins délicieux : à commencer par son bon « Cabernet d’Anjou », son fameux « Côteaux du Layon », sans oublier son célèbre « Quart de Chaume ».

C’est là que j’ai compris la devise du club : « Après l’effort, le réconfort ! »


Le mercredi 25 avril, nous partons à Angers faire une marche de 8 à 10 km au cœur du centre historique de la ville. Nous nous promenons dans les ruelles pittoresques, visitons la Cathédrale, son vieux marché, passons devant le musée Jean Lurçat… Après un excellent pique-nique sur les bords de la Loire, accompagné comme il se doit de la petite goutte de rouge à laquelle maintenant tout le monde est accro, nous repartons l’après-midi pour la visite guidée du château d’Angers et de sa fameuse tapisserie de l’Apocalypse. Puis un petit temps libre nous permet de flâner une dernière fois dans les ruelles typiques d’Angers. De retour aux Goulidons, un nouveau pot nous attend pour célébrer l’anniversaire de Marie-Paule et la fête de Marc. Décidément les bonnes habitudes sont bien prises !


Le jeudi 26 avril, nous voilà repartis pour une randonnée de 10 km en longeant la Loire à partir de Savennières. Nous immortalisons ce moment par une photo souvenir devant la pierre Béchelle. Nous pique-niquons ensuite près d’un platane géant que Joëlle a décidé d’escalader, pour nous montrer son corps sculptural. Ouf, on a empêché de justesse Renée de monter dans l’arbre ! Quelle pêche cette Renée !

Après une sieste bien méritée et les délires de Didier qui se croit au carnaval de Dunkerque avec son parapluie panthère, nous continuons de randonner dans l’île de Béhuard pendant 5 à 7 km, où nous visitons une magnifique petite chapelle.

Les invétérés et forcenés de la marche, qui ne sont toujours pas fatigués (Gérard, Jean-Luc, Joëlle, Marie-Charlotte, Riri) ont encore décidé de rentrer à pied pour une bonne dizaine de kilomètres supplémentaires. Les êtres normaux, quant à eux, sont crevés et rentrent tranquillement aux Goulidons ou bien partent à la découverte du phénomène de la « Boule de fort » ainsi que des mœurs intéressantes de ses adeptes (….et leur Fanny… !).


Et c’est le vendredi 27 avril que s’annonce la fin du séjour. Nous partons pour la dernière randonnée officielle à partir de St-Lambert-du-Lattay pour une douzaine de kilomètres. Nous longeons les rives du Layon et traversons les « Côteaux du Pont-Barré », haut lieu des guerres de Vendée en 1793.

L’après midi, c’est temps libre pour tout le monde et bientôt l’heure de se quitter.

Après mille au revoir et embrassades, chacun repart de son côté après avoir vécu un sacré bon moment de détente et de randonnée. Chapeau les membres de Bassée en Balade ! Votre forme m’a épatée !

A bientôt pour de nouvelles aventures...