Raquette à Morillon (hiver 2016)/littéraire/j5

De Entre Amis
Aller à : navigation, rechercher



Montagne de Loëx, des Paquets aux Bonnaz

Après un grattage de pare-brise, nous quittons Le Sauvageon, direction le plateau de Loëx (prononcer Loi). La route du col n’est pas déneigée, après avoir chaîné, les véhicules sont contraints de s’arrêter bien avant le col et nous terminons la randonnée sans les raquettes jusqu’au plateau. Sur le chemin des empreintes de lièvre variable et petit cours de Jean-Luc sur la façon dont cet animal se déplace. Il nous trouve un chalet avec un auvent pour pouvoir prendre le pique nique, à l’abri et rapidement, car la neige s’est invitée. Retour vers les voitures sous la tempête de neige. Lorsque Jean-Luc et Bernard retirent les chaînes, notre regard est attiré par un superbe hellébore. Nous reprenons la route et un chevreuil traverse juste devant les voitures.

Arrivée à Samoëns, pause méritée à la Jaÿsinia où chacun déguste la pâtisserie de son choix accompagnée d’une boisson chaude. Certaines font des emplettes pendant que d’autres visitent l’église dont certains éléments remontent au XIIe siècle.

Retour au Sauvageon pour une douche, l’apéro et le repas : tartiflette, pichet de vin blanc, salade à volonté, suivie d’une délicieuse glace au Génépi, café et thé ; et nous terminons la soirée par une partie de Rummikub.

Le parcours

  • Durée : 2 h 15 dont 40 mn de pause
  • Longueur de l'itinéraire : 5,5 km
  • Dénivelé positif cumulé : 250 m
  • Dénivelé négatif cumulé : 250 m
  • Altitude maxi : 1440 m
  • Altitude mini : 1287 m
  • Altitude moyenne : 1377 m