Samoëns en fleurs (printemps 2014)/littéraire/j5

De Entre Amis
Aller à : navigation, rechercher




Jeudi 26 juin, Brèche du Dérochoir, Cirque des Fonts

8 heures ; tandis que Jean-Luc emmène Marie-Madeleine et Chantal vers le refuge des Fonts, Dominique guide le reste de la troupe du parking du Lignon (1180 m) au refuge de Sales (1870 m), puis à la Brèche du Dérochoir.

Sur le bord du chemin, beaucoup de mutelline (Ligusticum mutellina) et d'anémones. Nous évoluons dans des champs de renoncules parsemés de violettes des Alpes avant d'atteindre de spectaculaires étendues de lapiaz, pierre calcaire rongée par les pluies acides. Plus loin une mare teintée rouge sang m'intrigue (algue ?). Nous longeons un bassin taillé dans la roche en 1869. Un pas devant, un pas derrière. À 2171 mètres d'altitude, nous atteignons enfin la Brèche du Dérochoir : l'arrêt pique-nique est décidé, en essayant de nous abriter du vent et en enfilant vite du chaud, entourés de névés et de chocards à bec jaune peu farouches qui viennent sans peur becqueter quelques miettes. J'ai l'onglée, mais savoure la vue à couper le souffle. Merci !

Nous levons le camp et descendons tranquillement, retrouvant petit à petit la tiédeur de l'air, en 2 heures 15 jusqu'au refuge de Sales où nous trouvons le réconfort d'une collation tout en profitant du spectacle d'un hélico manœuvrant pour un imminent secours. Après cet intermède, nous entreprenons une descente d'une heure trente, évitant d'écraser les gentianes d'un bleu majorelle, admirant la pédiculaire feuillée jusqu'au parking du Lignon. Il est 16 heures 20, 978 m de dénivelé et 9 km 200 parcourus.

Retour au centre en voiture où nous retrouvons nos trois acolytes semble t-il enchantés de leur escapade et surtout des douceurs dégustées dans une excellente pâtisserie.

A l'apéro, Michèle et Gérard Devassine, que nous avions croisés au cours d'une rando, viennent nous faire un petit coucou. C'est pour eux la fin de leur séjour à Samoëns.

Le repas se prolongera ce soir dans une ambiance quelque peu euphorique avec remise de petits cadeaux de remerciements pour Jean-Luc et Dominique, mais surtout intronisation de notre boute-en-train Christine à qui sera offert le traditionnel galet et une jolie composition florale, le président ayant permis à Chantal et Marie-Madeleine de cueillir, à leurs risques et périls, un joli bouquet de fleurs des prés.

Les parcours

  • Durée : 7 h
  • Longueur de l'itinéraire : 17 km
  • Dénivelé positif cumulé : 1010 m
  • Dénivelé négatif cumulé : 1010 m
  • Altitude maxi : 2200 m
  • Altitude mini : 1170 m
  • Altitude moyenne : 1740 m
  • Durée : 6 h 20
  • Longueur de l'itinéraire : 12 km
  • Dénivelé positif cumulé : 540 m
  • Dénivelé négatif cumulé : 540 m
  • Altitude maxi : 1390 m
  • Altitude mini : 930 m
  • Altitude moyenne : 1190 m