Tatras polonais et slovaques (été 2010) littéraire j2

De Entre Amis
Aller à : navigation, rechercher
Accueil > Archives > Tatras polonais et slovaques


Lundi 19 et mardi 20 juillet, randonnée de deux jours dans les Hautes Tatras slovaques

Lundi 19 juillet, montée au refuge de Zbojnicka

Départ en bus à 8 heures 30 avec Wojteck et Roberto, deux amis de Pawel, jusqu’à Tatranska Lesna (Tatrzanska Lesna) (905 m) ; pas de pluie mais temps humide avec un peu de brouillard ; montée, direction nord-ouest, le long de la vallée du Studeny Potock (Starolesny Potok), qui présente de belles cascades ; passage au refuge Rainerova (1301 m) : pique-nique avec bière ou thé de la montagne. Ensuite le relief devient plus accidenté et le paysage est plus minéral. Après 1055 mètres de dénivelée positive depuis le départ, arrivée au refuge de Zbojnicka (Zbojnickie Schronisko) (1960 m), dans le brouillard ; bon repas avec thé, fromage pané frit, mais ni soupe ni dessert ; nuit au refuge dans le dortoir dans les combles.

Mardi 20 juillet, retour à Lysa Polona par la brèche de Prielom

Beau temps ; départ à 7 heures 30 ; montée à la brèche de Prielom avec, au choix pour la descente, passage avec les chaines ou passage par les échelles. Avec plus ou moins de difficultés et différents moyens, tout le monde passe. Nous nous regroupons au niveau du lac. Puis le groupe se scinde en deux : les uns vont redescendre tranquillement en profitant du beau temps ; les autres, sous la conduite du guide, montent au col de Pol’sky hreben (Polski Grzebien), (2200 m) puis au sommet de Vychodna Vysoka (Mala Wysoka) (2429 m). Très beau temps en haut, pas de vent, une très belle vue. Nous mangeons notre pique-nique, puis nous redescendons au col, et nous faisons le même trajet que le premier groupe, d’abord dans la vallée de la rivière Litvorovy (Litworowy), puis dans la vallée de la rivière Biela Voda (Bielovodska Dolina / Dolina Bialej Wody) et, enfin, dans Dolina Bialski (Dolina Bialsky), jusqu’à Lysa Polona (970 m). Une très longue descente, d’abord dans les cailloux puis dans la forêt ; arrivée à 18 heures ; le bus nous ramène à Bukowina. Repas à l'auberge.