Tour du Beaufortain (été 2016)/littéraire/j6

De Entre Amis
Aller à : navigation, rechercher



vendredi 22 juillet, du refuge de la Coire au refuge Les Arolles (1900 m)

Lever à 7 heures 15, petit-déjeuner à 7 heures 30, il pleut. Nous avons attendu 9 heures pour partir en bénéficiant d'une éclaircie, puis d'un temps dégagé. Nous sommes passés au lac aux Fées, puis au chalet d'alpage La Grange des fées où nous nous sommes arrêtés pour regarder la fabrication de Beaufort et en acheter, et nous avons utilisé la passerelle suspendue au-dessus du lac de Saint-Guérin.

C'est une belle montée das la forêt avec une température agréable qui nous attend. À 1871 mètres d'altitude, nous avons rencontré quatre randonneurs et pris notre déjeuner au lieu dit Chalet de Rognoux du bas. Puis nous avons repris notre marche et nous avons que le refuge de l'Alpage était en ruines après un incendie en avril de cette année.

Vers 16 heures, la pluie et l'orage nous ont fait mettre à l'abri deux fois, ce qui nous a causé un retard de quarante minutes. En passant devant le lac Tournant, nous nous sommes rendus compte qu'il se divisait en deux parties. Est-ce l'effet de la perte notée sur la carte ? Nous avons goûté avec grand plaisir aux crêpes et à la bière du refuge Les Arolles à notre arrivée à 17 heures.

Le repas du soir : soupes de légumes / lasagnes au Beaufort / fromage blanc et framboises.

Le mot de Stéphane

Avant-dernière étape et il pleut au réveil aussi on attendra un peu avant de partir car une éclaircie se profile et nous profiterons alors d'une météo plus clémente pour le reste de la journée. Le passage du Cormet de Roselend se fera dans les nuages mais cela change vite et nous entamons la descente dans un premier temps vers le Lac des Fées en croisant quelques troupeaux de vaches. On passe ensuite par la Grange aux Fées, une des dernières fromageries d'alpage pour assister à la fabrication du fromage et repartir avec un peu de Beaufort.

On poursuit la descente vers le lac de Saint-Guérin et sa nouvelle passerelle puis après avoir contourné le lac on attaque la montée en forêt vers le chalet du Gros Rougnoux puis ce qui reste du refuge de l'Alpage et le domaine skiable d'Arêches. On passera ensuite en traversée sous le Grand Mont où on se mettra à CV l'abri pour laisser passer deux averses. On atteint alors le lac Tournant puis on descend le long de la cascade de l'exutoire pour retrouver des alpages et le domaine skiable du Planay juste avant le refuge des Arolles. Le temps de se désaltérer et la pluie fait son retour mais nous sommes à l'abri pour la nuit.

Le parcours

  • Durée : 7 h 10 dont 2 h 40 de pause
  • Longueur de l'itinéraire : 14 km
  • Dénivelé positif cumulé : 730 m
  • Dénivelé négatif cumulé : 890 m
  • Altitude maxi : 2100 m
  • Altitude mini : 1550 m
  • Altitude moyenne : 1870 m